Michel de la Capestal
membre de
l'organisation des divinologues de France

VOYANCE.INFO est le site de MICHEL DE LA CAPESTAL médium pûr dont la méthode de voyance consiste en des
FLASH SENSORIELS PUISSANTS A LA FIABILITE RECONNUE.
Votre voyance par téléphone au :
04 70 08 08 08 *
15euros/10mn + 4,5euros/mn

 
VOYANCE.INFO VOYANCE HOROSCOPE LIENS VOYANCE GRATUITE

Bienvenue sur mon site web. Mon nom est Michel de la Capestal. Je suis un spécialiste de la Voyance et je peux vous aider. Découvrez-moi grâce à cette interview ou appelez-moi au 04-70-08-08-08*15euros/10mn + 4,5euros/mn. Vous pouvez consulter sur ce site un large choix d'horoscopes etc.

Interview d’Hélène Palière

Beaucoup d'idées préconçues circulent sur la voyance et les voyants, nous recevons régulièrement des courriers de nos lecteurs nous demandant de vous conseiller sur un professionnel honnête qui a de réels dons.

Tout d'abord, il faut savoir que la voyance a toujours existé et qu'il y a toujours eu des imposteurs comme dans toute profession. Evitez les pièges des voyants qui font aux médias des prédictions sur des personnes connues alors qu'elles ont eu lieu avant l'interview et avant la parution du magazine. Evitez aussi les voyants qui ont la panoplie du voyant type. Un voyant est une personne qui s'habille comme vous et moi : l'habit ne fait pas le moine, au contraire. Donc attention à ce qui est mise en scène.

Afin de vous donner un réel aperçu de ce que vous pouvez attendre d'un professionnel.
Nous sommes donc allés rendre visite à monsieur Michel de la Capestal, voyant de naissance, qui pratique depuis de nombreuses années avec succès la voyance.

Hélène Palière : Comment êtes-vous devenu voyant ?
Michel de la Capestal : Dès ma plus tendre enfance, j’ai reçu de multiples informations, tant auditives que visuelles, concernant des gens que je connaissait à peine ou des situations dont j’ignorais tout. Tout pour moi était normal et ce n’est que quelques années plus tard que j’ai pris conscience que j’étais voyant. Grâce à ce don inné, ma vie a pris une tout autre direction que celle à laquelle je me destinais. Atteint d’une grave maladie qui m’a privé de ma motricité pendant de nombreuses années, j’ai décidé de mettre mon don au service des autres afin de les aider dans leurs difficultés, et d’essayer de les guider le mieux possible sur le chemin de la réussite. Ne pouvant me déplacer, je me suis spécialisé dans la voyance par téléphone. A l’époque, c’était tout nouveau, nous n’étions que 3 ou 4 à avoir obtenu l’autorisation de travailler avec la carte bancaire, c’était aussi l’apparition du minitel en France.

Hélène Palière : Comment procédez-vous ?
Etant voyant de naissance, je n’utilise aucun support. Je demande simplement à mes consultants de me parler quelques secondes de choses anodines afin que leur voix me guide au travers de leur destinée. J’ai très rapidement des images concernant leur passé avec des dates ou des périodes dans le domaine qui le préoccupe. Une fois que je suis sur de capter la personne que j’ai au bout du fil, je me projette dans son avenir et elle peut me poser des questions précises.

Hélène Palière : Si je vous comprends bien, une personne qui est voyante l’est 24h/24 ?
Michel de la Capestal : Oui et non, oui un voyant qui ne se sert pas de support est capable d’avoir des visions tout le temps ; non, on ne peut exercer sa profession, être disponible 24h/24 ou de 10h00 à 22h00, 7 jours sur 7 comme on le voit parfois dans certaines pubs. On ne peut faire qu’un nombre limité de voyance dans la journée, sinon les autres seraient baclées. Il n’arrive parfois d’annuler des consultations suite à une consultation qui m’a épuisée. Un voyant a besoin d’être bien de sa peau, de prendre beaucoup de temps libre pour s’investir pleinement dans ses consultations. Certains voyants l’on très bien compris, c’est pourquoi ils se sont associés à plusieurs pour répondre aux attentes horaires de leur clientèle. Mon cabinet est ouvert tous les jours de 6h30 du matin à 2h00 du matin soit 19h30 sur 24. Il me serait impossible de travailler sérieusement ce temps tous les jours que Dieu fait. Dès 1990, j’ai du faire appel à des voyants et voyantes pour m’aider à répondre aux demandes de voyances. Cela permet aux consultants d’obtenir une aide téléphonique quel que soit le moment de leur demande, ce qui ne serait pas possible si j’etais seul.

Hélène Palière: Comment reconnaître un vrai voyant, d'un charlatan et comment ne pas se faire escroquer ?
Michel de la Capestal: Sincèrement, c'est impossible sans l'avoir consulté. Certains vous diront qu'un voyant ne doit pas passer de pub, ne doit pas prendre cher pour une consultation. Pour ma part, je vous dirai: éviter les voyances à bas prix ou gratuites, ça cache généralement quelque chose. l'exercice de la voyance comme celui de toute profession libérale, implique énormément de charges, qu'on l'exerce en tant qu'indépendant ou sous la forme d'entreprise. Il faut se méfier aussi des voyants qui vous menacent d'évènements négatifs sauf si vous faites appel à eux, ou de ceux qui vous promettent la Lune en moins d'une semaine. Dieu a mis 6 jours pour créer le monde et s'est reposé le 7 ème, mais il y a des limites... Eviter les voyants qui utilisent les termes : résultats surprenants, énergies positives, résultats garantis, magnétisme puissant etc… ou qui vous promet contre argent de vous faire revenir l’être aimé.
Tout voyant honnête vous dira que même s’il est « sûr » qu’une chose vous arrivera car il la voit clairement, il ne peut la garantir. Sur internet, faites très attention, choisissez quelqu’un qui affiche sur sont site au moins son numéro de registre de commerce, son adresse et son numéro de téléphone et vérifiez les dans l’annuaire ou l’annuaire inversé ( www.pagesjaunes.fr et www.infobel.fr ). Si vous ne pouvez retrouver ce voyant sous son nom ou celui d’une société à cette adresse c’est qu’il y a un problème. Un numéro de téléphone de voyant ne doit pas être en liste rouge. Evitez aussi les sites qui ont une adresse dans un pays et un numéro de téléphone dans un autre. Sachez que la France est l’un des pays ou le consommateur est le mieux protégé alors choisissez toujours quelqu’un ou une société qui a sont siège en France.

Hélène Palière: Peut-on apprendre la voyance ?
Michel de la Capestal: Tout dépend de ce que l'on appelle "voyance": Si vous désirez exercer avec un support : astrologie, numérologie, tarots, runes etc. ... Oui. Par compte la voyance telle que je l'entends c'est à dire recevoir des images ou des messages, pas vraiment! car elle est donnée par le "sang". On l'a dès la naissance par ses ascendants. Par ailleurs, avoir la voyance en soi est une chose, mais encore faut-il savoir l'utiliser et de surcroît à bon escient. Il m'est arrivé de voir de très bons voyants perdre leur donc car ils se galvaudaient.

Hélène Palière: A quoi sert la voyance ?
Michel de la Capestal: Même si une personne va consulter le meilleur des meilleurs des voyants, cela ne sert à rien si elle n'a pas confiance, n'écoute pas ou ne fait pas ce que le voyant lui dit. Il faut savoir qu'un voyant n'a aucun intérêt à dire telle ou telle chose à son client. Il lui transmet des informations, des conseils qu'il reçoit ; il n'est pas là pour faire plaisir. Il doit aider son client à suivre son chemin karmique, à trouver l'équilibre qui lui est destiné et qui ne correspond pas toujours aux désirs ponctuels du client..

Hélène Palière: Qui envoie les messages aux voyants ?
Michel de la Capestal: Aucune idée! Je suis très rationaliste: J'aime bien dire, "je ne crois pas en la voyance mais l'embêtant c'est que ça arrive". En plus, chose bizarre, plus on va consulter de professionnels différents, plus on a de risques d'obtenir des messages contradictoires. C'est comme une punition, C'est comme si l'entité qui désire aider en délivrant des messages, n'appréciait pas qu'on ne lui fasse pas confiance et lui fasse répéter les choses en allant consulter une autre personne.

Hélène Palière : Lorsque vous avez été interrogé par un journaliste du magazine « l’Echo des Savanes » vous avez avancé une autre thèse.
Michel de la Capestal : Effectivement, beaucoup de faits sont aujourd’hui scientifiquement expliqués alors l’ils faisaient partis du paranormal. Je suis persuadé que l’on expliquera un jour le phénomène de la voyance. Par exemple Einstein parlait de la relativité du temps. Pourquoi les voyants ne seraient-ils pas en phase avec la courbure du temps futur ? De la même façon, il existe des énergies, des vibrations ou ondes qui permettent de parler avec Dieu ou avec les morts, ou même avec des proches sans les voir physiquement. J’ai moi-même communiqué avec des proches décédés ou vu des phénomènes de télépathie, entre jumeaux ou entre parents et enfants.

Hélène Palière: Vous êtes psychanalyste, vous avez tenu la rubrique Psy du magazine " Femme Pratique ", cela ne va-t-il pas à l'encontre la voyance ?
Michel de la Capestal: Vous rigolez ? Allez lancer tels quels les messages que vous recevez à un client! Vous êtes sûr de le détruire. Si une femme me téléphone et que je vois que son mari la trompe, je dois livrer ma voyance avec un fusil et on n'en parle plus? ... Génial ! Non! Je dois lui faire voir ce qui a amené à cette situation et comment faire pour éviter que cela ne se reproduise lorsqu'il est écrit qu'elle peut l'éviter. Une épreuve est toujours un message que l'on doit analyser pour en tirer profit. De plus, beaucoup de psychiatres m'envoient leurs clients car ils n'arrivent pas à les faire s'ouvrir.

Hélène Palière: On entend dire souvent qu'un voyant ne voit rien pour lui-même, qu'en pensez-vous ?
Michel de la Capestal: Un voyant est un être humain, donc comme tout à chacun, il bloque. Il suffit qu'il se détache du problème et il recevra des messages pour lui-même. Pour ma part, j'en ai et mes enfants aussi.

Hélène Palière: La voyance est-elle compatible avec les préjugés: divorce, avortement, homosexualité etc...
Michel de la Capestal: Le voyant, lui, a des préjugés, chose qui ne devrait pas être. Mais, s'il écoute les messages qu'il reçoit, il s'aperçoit que ce qui est valable pour une personne ne l'est pas pour une autre. La société est en train de se transformer pour l'équilibre de tous. Les dogmes, certaines règles, sont valables dans certains pays et non dans d'autres.
Nous avons reçu une éducation qui est propre à la France: En Afrique et dans d'autres pays, un homme peut vivre avec plusieurs femmes du moment où celles-ci sont d'accord, cela évite les problèmes de maîtresses et de divorce. Dans les pays nordiques, le mariage entre homosexuels est reconnu. La voyance est universelle, le voyant doit donc s'affranchir des règles propres à son pays, sa culture, pour comprendre et retransmettre les messages qu'il reçoit, qui peuvent choquer mais qui contiennent la solution, le chemin qui sera bénéfique au client.

Hélène Palière: Si nous vous comprenons bien, le voyant doit être en avance sur les règles et usages de son époque ?
Michel de la Capestal: Le voyant, lui fait de qu'il veut. Mais lorsqu'il est en consultation, il doit retransmettre les messages et faire en sorte que son client les comprennent et les accepte. Il n'est pas là pour juger. Si vous aviez consulté un voyant au temps de Christophe Colomb, celui-ci aurait-il dû vous dire que la terre était plate ou ronde comme il devait le recevoir en message.

Hélène Palière: Pensez-vous que l'exercice de la voyance nécessite un conditionnement particulier ?
Michel de la Capestal: Pour les personnes qui pratiquent avec un support, pourquoi pas. Mais pour ceux qui, comme moi, reçoivent des messages, non! Au contraire, nous devons faire barrage pour ne pas être submergés par des informations sur les personnes qui nous environnent. Beaucoup de voyants deviennent agoraphobes : s'ils sont en présence de nombreuses personnes les messages fusent et les perturbent.

Hélène Palière: Avez-vous des exemples de consultations qui vous ont marqués ou qui ont été surprenantes ?
Michel de la Capestal: Toutes les consultations sont uniques, le mieux est que vous posiez la question à des personnes qui ont fait appel à mes services.

Nous avons donc fait enquêter auprès des personnes qui ont fait appel à Michel de la Capestal, et nous vous relatons certains cas dans lesquels vous pourriez vous reconnaître et que nous avons pu vérifier..

- Claudine devait être opérée d'un cancer. Suite à une consultation avec Michel de la Capestal, et sur ses conseils, elle a demandé un autre avis médical dans un grand hôpital qui a confirmé l'absence de cellules cancéreuses qu'avait vue Michel.

- Solange 38 ans était toujours amoureuse de son ex qui était parti avec sa meilleure amie. Interrogeant Michel pour savoir comment récupérer l’homme qui la faisait tant souffrir, quelle a été sa surprise lorsqu’elle s’est entendu dire que lorsqu’il reviendrait vers elle, elle le refuserait car enceinte d’un autre. Eh oui, la jalousie a fait revenir Dominique mais il est trop tard. Michel l’avait poussé a sortir de son isolement et l’orienté vers un homme qui s’intéressait à elle.

- Cathy ne croyait plus en la vie, seule avec ses enfants, elle ne pensait pas pouvoir reconquérir son mari qui était parti depuis 6 mois avec une jeune femme. Sur les conseils de Michel, elle a modifié son comportement et sa façon de vivre. Aujourd’hui Christophe est revenu dans son foyer et comble Cathy de bonheur.

- Sophie habitait le Limousin, tout allait mal pour elle: chômage, stress, pas de vie affective stable. Suite aux conseils de Michel, elle a déménagé en Savoie bien que la région ne l'attire pas du tout. Peu de temps après, elle a trouvé un emploi et rencontré l'homme qui est maintenant son mari et le père de ses enfants.

- Jean Pierre était mal dans son couple, il s'intéressait à une collègue de travail. Lors de sa consultation, il s'est même fâché avec Michel car celui-ci le voyait divorcer et vivre avec un homme. Chose faite, aujourd'hui, il vit très heureux avec Franck.

- Isabelle avait une entreprise qui avait de très grosses difficultés. Elle pensait déposer le bilan. Michel lui a conseillé de modifier la politique commerciale et de se séparer de certaines personnes puis l’a aidé tout au long de la reprise. Aujourd’hui, elle est fier de son entreprise qui est en plein développement.

- Monique voulait rompre avec l'homme marié avec qui elle avait une liaison et qui refusait de quitter son épouse. Aujourd'hui, ils vivent enfin ensemble, il est en instance de divorce et cela n'aurait pu être si elle n'avait pas écouté les conseils de Michel qui l'a soutenu et n'est jamais revenu sur sa voyance pendant les 10 années où Monique a "joué" le rôle de maîtresse.

- Luc divorcé vivait en concubinage avec Pascale lorsqu'il a pris contact la première fois avec Michel pour un conseil professionnel. Michel lui annonça qu'il vivrait de nouveau avec son ex-épouse et qu'il changerait d'emploi. Contre toute attente Luc a ré-épousé Laurence et ils ont, ensemble, créer une société.

Des cas surprenant comme ceux-ci, nous en avons rencontré tout au long de notre enquête, ce qui tend à prouver qu'il faut être ouvert à tout lorsque l'on consulte un vrai voyant. Le tout n'est-il pas d'avoir une vie saine, équilibrée et qui nous permet de nous épanouir ?

Vous pouvez joindre Michel ou l’un de ses collaborateurs au
04 70 08 08 08*

(+33 4 70 08 08 08* depuis l'étranger)
7 jours sur 7 de 8h du matin et 3h du matin.

VOYANCE.INFO VOYANCE HOROSCOPE LIENS CONTACT REGLÈS DE CONFIDENTIALITÉ